Aureo'n.CO

Aureo'n.CO

Etre une maman non conventionnelle

La vie d'une Maman jeune et célib

 

Coucou mes chers lecteurs et lectrices.

Je tiens à vous parler de moi plus intimement mais pas trop quand même, il faut toujours préserver son jardin secret ;)

Mon témoignage peut aider pas mal de maman de mon âge.

Je suis maman d'une jolie petite fille de 11 ans déclarée DID, diabétique sous insuline depuis l'âge de ses sept ans.

Mais ce chapitre je me le garde si vous le voulez bien, du moins pour le moment.

J'ai la trentaine et je suis seule à élever ma fille depuis 5 ans.

J'ai arrêté mes études après mon BAC PRO COMMERCE car pour moi les études étaient chiantes, j'avais besoin d'argent et d'indépendance.

Mais je ne le recommande pas à ma fille!!!!

J'ai rencontré le père de ma fille et rapidement je suis tombée enceinte ( 21 ans ).

Je bossais comme hôtesse de caisse et j'avais mon appart.

Je pensais comme toutes les nanas de mon époque que c'était simple mais finalement non.

Des hauts et des gros bas.

Niveau boulot c'était l'horreur, j'ai du stopper mon emploi lassant et aussi à cause d'un harcélement moral, donc chômage...

Le logement étant devenu trop vetuste, il a fallu déménager.

Ben oui un bébé ça prend de la place hein, poussette, lit, table à langer...

J'avoue que ce n'était pas facile mais avec un peu de chance provoquée et de persevérance, on a pu avoir une maison bien plus grande.

Bref quelques années plus tards, la vie de couple n'étant plus possible, je me suis retrouvée maman célib.

Alors là vous savez quoi ?

Je me suis sentie encore plus forte.

Les années passant je me débrouillais mieux qu'en couple.

J'ai appris à bricoler, à faire les niveaux dans ma voiture, à faires les joints de ma salle de bain.

Oui parce les joints c'est super important lol.

Non mais plus sérieusement, quand on a l'habitude d'avoir un homme sous la main et bien tout ça nous les nanas ont s'en fout complet.

Et quand on se retrouve seule au début on se dit " Merde comment je vais faire ?"

Et bien il faut se dire GIRLS POWER, moi je me suis dit " si je gère mon taff, ma fille, son diabète, mes animaux et l'entretien de la maison, je peux aussi bien faire le reste ".

Youpi, l'espoir et persévérance les filles, oui c'est possible.

On devient un couteau Suisses, multifonction.

 

 

 

 Etre une maman seule avec la culture de la vie mais pas générale

 

Moi je suis une maman qui apprend la vie à sa fille avec clarté.

Pas de mensonge, dans la vie il y a des hauts et des bas, je lui ai dit " oui ma fille par moment tu vas en baver ".

Mais l'essentiel c'est de perseverer, bosser, faire des études, se battre, croire en soi et en la vie.

Il faut toujours cette pensée positive " dans le noir il ya toujours une lumière, accroche toi y à fond ".

Oui ma fille tu vas te prendre des murs, mais tu vas en sauter aussi.

Je suis une de c'est maman qui croit en la vie et qui a morflé beaucoup trop mais qui reste toujours debout.

Telle une lionne qui marche seule avec paix et prudence.

Je suis une de ces mamans qui n'ont pas fait beaucoup d'étude et qui n'y comprend rien au théorème de PYTHAGORE, ,ni aux dates de l'histoire avant JESUS-CHRIST.

Je ne suis pas de celles qui font parties des associations parents/enfants/élèves/collèges/lycée et blablabla.

Pourquoi ?

Parce que ça me saoule, oui j'ose le dire car ça parle plus de sa voisine qu'autre chose...

Je ne fais pas semblant, je ne sais pas faire.

Je suis un peu sauvage, je préserve.

Toutes les mamans de mon âge, seules, savent de quoi je parle.

J'apprends à mon enfant à respecter la nature, les animaux, la vie et avant tout à se respecter.

Non je ne connais pas les noms grecs qui désignent les plantes, les animaux...

Pour moi un coquelicot et un coquelicot ok lol.

Pas de chichi droit au but ;)

Finalement le lien maman/enfant est encore plus fort.

Avec ma fille nous avons un lien assez fusionnel, on se comprend rien qu'avec un regard.

Que c'est beau d'avoir ce privilège, franchemment.

Depuis toute petite, elle me m'accompagne presque partout, ce qui fait qu'elle a un pouvoir d'adaptation assez facile.

C'est mon mini moi, ma vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le quotidien d'une maman célib c'est Flash 

 

 

Vous connaissez Flash ?

Le mec qui court partout puissance 3000.

Ben c'est un peu ça, pour nous les mamans seules.

L'école, devoirs, rendez-vous, boulot ou non boulot ça reste speed.

Course, cuisine, les chats, s'occuper des personnes proches aussi oui car j'y tiens beaucoup.

Quand on a un  grand coeur c'est comme ça que ça se passe.

AIDER est un verbe qui fait parti de notre vie.

ATTENTION mes chers mamans celib, il faut toujours penser à soi dans tout ce que je viens de dire.

On est aussi obligés d'être égoiste afin de préserver son capital vital.

Vous avez vu, j'adore le mot PRESERVER mdr.

Alors être maman célib c'est aussi dire NON.

C'est aussi prendre soin de soi, se faire belle et sortir.

Ben oui oh être maman ne veut pas dire, no sieste ,no fiesta, no apéro et no selfie sur les réseaux sociaux.

Notre santé mentale y va de soit.

Et ceux qui nous critiquent basta à la poubelle ok, tête haute, stop les frustrées de la vie.

Vive la vie, profitons-en.

 

 

 

J'en conclus que :

 

Tout simplement d'être maman seule ou pas, c'est le plus beau métier au monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis permise d'écrire cet article en GRAS car il est très important for me.

Merci de votre compréhension.

 



17/08/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres